mercredi 21 avril 2021

Le lauréat du prix JJ Rousseau 2021 de l'autobiographie est   

PIERRE NORA pour JEUNESSE (éd. Gallimard)


Les délibérations et le vote ont eu lieu par visioconférence. Le lauréat l'a emporté au second tour par 6 voix contre 4 pour Rémy Belhomme (La maman de Casa, publié chez Pluriel)

dimanche 28 mars 2021

Première sélection du Prix JJ Rousseau 2021 de l'autobiographie

Laure ADLER  La Voyageuse de Nuit (Grasset)

Claude ASKOLOVITCH  À Son Ombre (Grasset)

Remy BELHOMME  La Maman de Casa  ( Les éd. au Pluriel)

Emmanuel CARRÈRE  Yoga (POL)

Lionel DUROY  L'Homme Qui Tremble (Mialet-Barrault)

Raphaël ENTHOVEN  Le Temps Gagné (Les éd. de l'Observatoire)

Christophe ETEMADZADEH  La Vie Sans Savoir (Arlea)

Camille KOUCHNER  La Familia Grande (Seuil)

Pierre NORA  Jeunesse (Gallimard)


vendredi 4 septembre 2020

 C'est avec un peu de retard, Covid oblige, et en pleine rentrée littéraire 2020, que nous avons remis les Prix JJ Rousseau de cette année. Vanessa Springora pour Le Consentement (Grasset) et Piotr Smolar pour Le Mauvais Juif (Les Equateurs). Olivier Nora, PDG des éditions Grasset était parmi nous.






vendredi 27 mars 2020

PRIX JJ ROUSSEAU 2020

Le jury du prix a rendu son verdict pour 
                            l'édition 2020



Le Prix Jean-Jacques ROUSSEAU 2020,  de l'autobiographie est décerné à Vanessa SPRINGORA pour son livre : 
Le CONSENTEMENT (Grasset). 

                                          



Le jury décerne également un prix de l'essai autobiographique à Piotr SMOLAR pour son livre : MAUVAIS JUIF (Editions les Equateurs)


mardi 4 février 2020

Première sélection du Prix JJ Rousseau 2020


Le chagrin des origines par Laurence Nobécourt (Albin Michel)
Et l’ombre emporte ses voyageurs par Marin Tince (Seuil)
J’ai oublié par Bulle Ogier (Seuil)
On ne bâtit pas avec des idées reçues par Lucie Branco (Kero)
Nous étions nés pour être heureux par Lionel Duroy (Julliard)
Confidences à un ange par Magali Hack (Amarante)
Le peuple de mon père par Yaël Pachet (Fayard)
Qui m’aime me sauve par Nathalie Delassy (Seramis)
Je ne suis pas seul à être seul par JL Fournier (JC Lattès)
Le mauvais Juif par Piotr Smolar (Les Equateurs)
La mer morte par Blandine De Caunes (Stock)
Le consentement par Vanessa Springora (Grasset)
Orléans par Yann Moix (Grasset)
A la première personne par Alain Finkelkraut (Gallimard)
La golf blanche par Charles Sitzenstuhl (Gallimard)
Love me tender par Constance Debré (Flammarion)
Un si long silence par Sarah Abitbol (Plon)